Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

Que va faire le nouveau gouvernement britannique pour les petites entreprises?

cam

 

A l’issue de la bataille électorale, de nombreux entrepreneurs britanniques vont maintenant se demander exactement ce que le nouveau gouvernement conservateur leur prépare.

Lors du lancement de son manifeste pour les petites entreprises le mois dernier, le Premier ministre David Cameron a donné un discours louant les propriétaires de ces petites entreprises, en disant: "Au cœur de l'économie il y a la petite entreprise, l’entrepreneuriat et les personnes qui prennent des risques pour créer et développer de nouvelles sociétés."

Mais si David Cameron et son cabinet fraîchement formé se doivent de rester fidèles à leur parole et leur manifeste, que peuvent espérer les entrepreneurs dans les années à venir en termes de politique économique ? Voici un descriptif complet point par point des promesses que les conservateurs doivent mettre en place, illustrées par les propres mots de David Cameron, au cas où il faille les lui rappeler un jour...

Impôts

Les conservateurs ont promis de donner aux entrepreneurs les taxes les plus compétitives parmi les grandes puissances économiques mondiales, visant ainsi à maintenir le taux d'imposition sur les entreprises le plus bas du G20. Le parti « Tory » a également promis de continuer à aider les petites entreprises à recruter de nouveaux travailleurs, notamment par le biais du Employment Allowance. Celui-ci  exonère les entreprises de la première tranche de 2000 £ de National Insurance Contributions si bien qu’un tiers des employeurs ne paient aucune charge sur les salaires.

David Cameron a déclaré: "Nous savons, quand nous vous faisons économiser de l'impôt, que vous réinjectez cet argent en investissement, en emplois, en progrès, dans la croissance dont nous avons besoin dans notre pays."

Taux & Régulations

Pendant la campagne électorale, les conservateurs ont promis de fournir un soutien supplémentaire aux magasins en augmentant le plafond du business rate retail à  1500 £. Ils ont également promis de procéder à un examen approfondi des taux d’impôts à la fin de 2015 pour veiller à ce que l’imposition soit claire et qu’il y ait un meilleur partage de l'information et un système d'appel plus efficace.

L’autre politique mise en avant est le renforcement du Code d'Incitation au Paiement (Prompt Payment Code) veillant à ce que tous les principaux fournisseurs du gouvernement s’affilient, à ce système ainsi que la mise en place d'un nouveau service de médiation des conflits appelé Small Business Conciliation, notamment pour régler les retards de paiement.

David Cameron a déclaré: «Nous mettons en place un nouvel objectif de 10 milliards de livres en moins de réglementation dans le prochain parlement ... Nous allons passer en revue les taux et aider beaucoup plus les entreprises commerçantes qui luttent, se démènent et essayent de faire de leur mieux ".

Start-ups, TPE & PME

Pour tenter de capitaliser sur le succès de la communauté des start-ups de Londres, les conservateurs visent à aider les entreprises afin de créer deux millions de nouveaux emplois en triplant le programme des prêts au démarrage, donnant à 75.000 entrepreneurs la possibilité d'emprunter de l'argent pour mettre en place leur projet d’entreprise. Les petites entreprises vont également avoir un coup de pouce avec une aide au développement, et ce grâce à des prêts.

David Cameron a déclaré: «Je veux que nous soyons la nation start-up en Europe et l'une des grandes nations start-up du monde ... Notre ambition est d'être le meilleur pays en Europe pour démarrer une entreprise. Et je veux être dans le top 5 dans le monde entier. Telle est l'ambition que je vous promets".

Espérons pour toutes les petites entreprises du Royaume-Uni que les conservateurs tiennent leurs promesses ...

Pour la liste complète des exigences sur l'ouverture de votre entreprise au Royaume-Uni ou dans d'autres pays européens, contactez-nous sur notre page de contact ou appelez 0033 (0) 1 53 57 49 10.

Download our free guide on opening a business in France

Learn the ins and outs of company formation in one of the world’s biggest and most prestigious markets

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

 

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.