Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

Comment accepter les paiements électroniques dans le monde entier

Comment accepter les paiements électroniques dans le monde entierQue vous développiez un concept store ou que vous vendiez des produits en ligne, vous allez devoir contracter avec une société qui va vous permettre d’accepter les règlements électroniques. Or, ce marché est extrêmement concurrentiel. Alors que certains fournisseurs ont une réelle dimension internationale, de nombreux pays ont des plates-formes locales et certaines préférences de paiement inhabituelles. Voici un bref guide concernant le traitement des paiements dans certains des plus grands territoires du monde.

La Chine

Les cartes de crédit et de débit n'étaient pas permises en Chine jusqu'à très récemment, car les sociétés qui les réglementent (comme Visa et Mastercard) sont américaines. Lancée en 2002, UnionPay était l'alternative pour la Chine. Elle est aujourd'hui le plus grand fournisseur de cartes de débit et de crédit au monde et facilite la plupart des virements bancaires en Chine.

Article : La France: nouveau partenaire en or de la Chine?

Cependant, la prolifération des smartphones en Chine et le manque relatif d'attachements aux anciennes méthodes ont conduit à une transition soudaine vers une forme unique de paiements mobiles: les codes QR. Ces images ressemblant à des codes à barres sont quelque peu familières en Europe comme gadgets promotionnels, mais en Chine, la fonctionnalité de lecture de codes QR est intégrée aux applications de paiement et aux médias sociaux les plus populaires, notamment Alipay, Tenpay et WeChat Pay.

Une grande partie des petites entreprises ont maintenant entièrement migré vers les paiements mobiles, fournissant un code QR pour chaque article. En scannant le code QR avec votre téléphone, vous pouvez immédiatement payer pour l'article et repartir avec (et cela fonctionne pour tout : des taxis aux stands dans les rue.) Ces paiements sont jugés plus sûrs et plus pratiques que les espèces  et, du point de vue des entreprises et du gouvernement, ils permettent également de suivre facilement les transactions.

Pays-Bas

Avec 94% des foyers ayant Internet et une appétence pour la langue anglaise, les Pays-Bas offrent une économie du commerce électronique très développée et un endroit parfait pour développer votre entreprise. Quand il s'agit d'options de paiement, les virements bancaires sont de loin l'option la plus populaire (en particulier grace au service unique du pays, iDEAL.)

Article : La Hollande: un pays idéal pour votre entreprise européenne

Cette méthode de paiement en ligne est prise en charge par la grande majorité des banques néerlandaises et représente, au dernier compte, 54% de tous les paiements en ligne. Les banques néerlandaises ont également récemment mis en place une solution de portefeuille électronique appelée Paycoinq, bien que ces transactions ne représentent actuellement que 7% du total des paiements. Mastercard est de loin le principal fournisseur de cartes aux Pays-Bas, représentant 94% de toutes les cartes distribuées.

Le Royaume-Uni

Il n'est donc pas étonnant qu'Amazon ait choisi de développer sa technologie de drone au Royaume-Uni: le pays abrite le troisième plus grand marché de commerce électronique au monde. Près de 80% de la population achète en ligne, pourcentage le plus élevé de tous les pays d'Europe. Ceci est peu susceptible de changer même avec le Brexit, faisant du Royaume-Uni une cible de choix pour toutes les activités en ligne.

Les cartes de débit et de crédit dominent le Royaume-Uni, avec une majorité de personnes utilisant les cartes Visa pour les achats en ligne, et les prélèvements automatiques pour les abonnements. Cela peut être fait par Visa Checkout ou un portail de cartes similaires, des portails tels que Paypal, ou des systèmes de panier tels qu’Amazon.

Article : Déménager au Royaume-Uni - Tout ce que vous devez savoir

Les paiements sans contact via mobile et carte ont commencé à dominer les achats chez les commerçants, et l'argent liquide est en voie de disparition pour les transactions quotidiennes. Les applications et les plates-formes de traitement alternatives telles que Stripe prennent des parts de marché, mais n'ont pas encore trouvé leur place dans les entreprises les plus spécialisées et les plus innovantes.

L’Allemagne et l’Autriche

En Allemagne, où l’épargne est importante, l'argent liquide est toujours roi. La réticence à dépenser librement grâce au paiement par carte a conduit à une disponibilité limitée des cartes dans de nombreux points de vente importants. Vous pouvez avoir plus de chance en utilisant une carte bancaire à Berlin, mais voyager à Munich ou à Hambourg et vous serez extrêmement dépendants de l'argent liquide.

La sécurité est également d'une importance capitale pour les consommateurs allemands, et les entreprises de commerce électronique doivent savoir que l'Allemagne préfère faire ses achats sur un PC que sur un mobile, 70% des acheteurs préférant naviguer sur un ordinateur.

Article : Comment payer la TVA transfrontalière dans l'UE

L'Allemagne est également friande de virements bancaires, les fournisseurs Giropay et Sofort dominant l'espace en ligne. Ces virements bancaires sont instantanés, ne nécessitant que vos coordonnées bancaires en ligne pour autoriser le paiement. La possibilité de faire des dépenses via eWallets a toutefois entraîné une hausse des paiements mobiles.

L'Autriche préfère le BPA, qui représente la moitié de tous les virements bancaires et plus de 30% des transactions de commerce électronique. EPS est une option de paiement hautement sécurisée et bien connue, utilisant les informations bancaires existantes des clients pour effectuer des paiements directement aux commerçants.

Le Japon

Alors que le Japon est considéré comme un pays où la technologie domine tous les aspects de la vie, c’est aussi un pays profondément traditionnel à bien des égards, et cela s'étend à ses systèmes de paiement. De nombreux produits et services sont payés par les magasins de proximité, tandis que les cartes bancaires sont souvent liées à des institutions régionales et inutilisables en dehors d'une région donnée.

Konbini (littéralement «dépanneur») permet aux acheteurs de payer leurs produits, factures et autres services en ligne par l'entremise d'un terminal de paiement ou d'un caissier, au moyen d'un système de référence et de bons. Un autre système populaire est Pay-easy, qui permet aux gens de payer soit par un virement bancaire en ligne, un guichet automatique ou à leur bureau de poste local.

La France et la Belgique

Les cartes Carte Bancaire (CB) représentent entre 90% et 95% de l'ensemble des cartes distribuées en France et sont détenues par 94% de la population. Parfois connues sous le nom de Carte Bleue, elles sont souvent marquées Visa ou Mastercard, mais ne sont exploitées par aucune des deux sociétés. Si vous vendez en France, il est absolument impératif que vous puissiez accepter les cartes CB.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Avec une préférence pour le shopping traditionnel et par soucis de sécurité, le shopping mobile a été lent à décoller en France. Toutefois, une croissance à deux chiffres est attendue pour cette année, et les portefeuilles électroniques sont déjà devenus une forme de paiement dominante pour les petits achats.

Le eCommerce s’est également développé lentement en Belgique, où l'on estime que seulement 30% des personnes achètent quelque chose en ligne si elles sont disponibles dans un commerce physique. Les portefeuilles électroniques se développent cependant, tandis que le populaire système de paiement Bancontact - qui domine les cartes de paiement dans le pays - a introduit un système de code QR similaire à celui de la Chine.

L’Inde

L'Inde possède le marché de commerce électronique dont la croissance est la plus rapide au monde et le pays est en passe de devenir le plus grand marché global. Cela est dû en grande partie à certains portails d'achat innovants ainsi qu’à des sociétés de traitement des paiements, y compris Flipkart, développé par deux anciens employés d'Amazon.

L'Inde a été rapide sur l’adoption du eWallet, avec des applications comme Snapdeal, MobiKwik et Paytm formant la méthode de paiement principale pour le commerce électronique. D'autres méthodes populaires incluent les virements bancaires, et le processus plus inhabituel de contre-remboursement.

Visa et Mastercard conservent un monopole relatif sur les cartes de paiement en Inde, où plus de 90% des transactions se font par carte de crédit et presque toutes les opérations de débit sont domestiques. Pour lutter contre cela et réduire les frais, les banques indiennes ont mis en place un concurrent appelé RuPay (un jeu de mots sur la monnaie, la roupie), qui gagne du terrain et est de plus en plus accepté.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de développer votre activité dans plus de 30 pays, y compris des informations sur les comptes bancaires, les bureaux virtuels et les conseils fiscaux, vous pouvez nous appeler au 00 33 (0) 1 53 57 49 10 ou envoyez-nous un e-mail via notre page de contact.

Démarrer votre société à l’étranger

Télécharger notre guide
sur la création de société au Royaume-Uni


Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.