Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

Comment la France est devenue la première destination pour l’investissement en Europe

Comment la France est devenue la première destination pour linvestissement en EuropeEmmanuel Macron a eu du mal à rester en dehors des médias ces derniers temps ; et il serait étonnant qu’il souhaite le contraire. Le médiatique Président français a pris le risque de s’attirer les critiques en se rapprochant du président Trump lors de ses récentes visites d'Etat. Mais on peut penser que cela était un pari calculé. Sa stratégie a pour but de renforcer la position de la France et de se placer aux avant-postes de la politique internationale.

Derrière tous ces évènements médiatiques, une révolution tranquille est en cours. Alors qu’une partie de la population française est mécontente de ses réformes radicales, Macron apporte des changements qui, selon la plupart des observateurs, se font attendre depuis longtemps. Le résultat a été une amélioration déjà sensible de l'environnement économique en France, et la possibilité pour le pays de redevenir une économie dominante du continent.

Signes de succès

Tout comme les critiques mettent en doute le rôle de Trump dans le succès économique des États-Unis, il est difficile de déterminer l'effet de Macron sur l'économie. Là où Macron diffère, c'est qu'il faisait déjà parti du gouvernement précédent avec un rôle clé et peut donc s’attribuer même partiellement les bénéfices actuels de la politique du Président Hollande.

Les statistiques sont effectivement dans le vert. L'investissement étranger a progressé de 16% en 2017 par rapport à l'année précédente, avec 1 298 projets d'investissements étrangers, ce qui le plus haut niveau en dix ans. Parmi ceux-ci, 412 ont été réalisé par des entreprises réalisant leur premier investissement en France. Les entreprises américaines notamment représentaient la part la plus importante de création d’emploi liée à ces investissements, même si la majorité des financements de projets viennent en grande partie d’Europe. Les projets d'investissement indiens ont augmenté de 73%, comptant ainsi 343 projets dans le secteur manufacturier.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Tout indique que ces tendances se poursuivront également cette année. 2018 a déjà connu de gros investissements pour la France, dont une usine Mercedes-Benz de 600 millions de dollars et 2,2 milliards de dollars d'investissements promis par Salesforce au cours des cinq prochaines années. Et Macron n’en reste pas là, puisqu’il promet 1,8 milliard de dollars d'investissements publics dans le financement dans le secteur de l’intelligence artificiel au sur la même période.

Les analystes financiers d’ING prédisent une croissance du PIB de 2,1% en 2018, un sommet depuis sept ans, et le taux de chômage est à son plus bas depuis neuf ans. Avec la baisse d’attractivité de la Grande-Bretagne suite au Brexit, la France est bien placée pour dépasser son voisin en tant que deuxième économie d'Europe, derrière l'Allemagne. En d'autres termes, la situation est au beau fixe. Mais qu'a fait Macron pour y parvenir ?

En Marche

Alors que la France avait déjà amorcé un retour vers la croissance, il ne fait aucun doute que la présence de Macron a encouragé les investisseurs internationaux. En effet, c'était l’une des pierres angulaires de son programmes économique. En tant qu'ancien banquier d'affaires et ministre de l'Economie, Macron a construit sa carrière en bataillant avec les politiciens et en défiant les status quo des milieux d’affaires en France. Son but en tant que centriste était de présenter un programme socialement libéral mais économiquement conservateur - et principalement, de faire de la France une destination plus attrayante pour les entreprises.

Ses réalisations à cet égard au cours de l'année écoulée ont été importantes. Tout a commencé avec les réformes du marché du travail en septembre 2017, réduisant ce que certains considéraient comme le pouvoir excessif de la négociation collective. Les entreprises sont maintenant autorisées à négocier directement avec leurs employés plutôt que de passer par des syndicats, ce qui permet des accords plus spécifiques et donc plus efficace pour chaque industrie. Une entreprise peut désormais exiger des heures de travail plus longues lorsque celles-ci sont jugées nécessaires, plutôt que d'être soumise à des horaires encadrés.

Article : Comment fonctionne la paie en France ?

La loi a également introduit un nouveau plafond pour les dommages-intérêts accordés pour des licenciements abusifs et a permis aux multinationales de fermer plus facilement leurs entreprises déficitaires dans le pays. Ceux-ci ont rendu plus facile et moins risqué d'embaucher et de licencier de nouveaux talents, une préoccupation particulièrement importante pour les industries spécialisées telles que la fabrication. La France disposant d'une énorme base technologique en termes de fabrication, on peut espérer que cela encouragera les grandes entreprises à prendre plus de risques et à investir des sommes plus importantes dans le pays.

Nouveau Riche

Les réductions d'impôts sont l'un des signes les plus visibles du soutien aux entreprises, et Macron en a présenté toute une série. Alors que l'ancien président Hollande a tenté d'imposer une « super taxe » de 75% sur les riches, Macron souhaite maintenant les courtiser et a aboli l'impôt sur la fortune sur tous les actifs sauf sur la propriété. Il a également promis de ramener le taux d'imposition des sociétés du pays de 33,3% à 25% d'ici 2022 ; bien en deçà du taux combiné en Allemagne, et beaucoup plus proche de ceux du Royaume-Uni et de l'Irlande.

Article : Comment faire pour payer la TVA en France?

Une nouvelle taxe unique a été introduite sur tous les revenus d'investissement, permettant aux investisseurs de réaliser des économies de 20% sur certains investissements antérieurs. Les bulletins de salaire ont également été simplifiés et les cotisations sociales ont été réduites, au bénéfice des entreprises et des employés. Les économies réalisées pour ces groupes seront en partie compensées par une augmentation des impôts sur les retraites versées par l’Etat, à tous les niveaux sauf les plus bas, qui constituent l'une des dépenses les plus importantes du gouvernement.

Les petites entreprises ne seront plus limitées par l'obligation pour les actionnaires de détenir un minimum de 25% d'actions, afin d'éviter l'impôt sur la fortune du pays. Cela devrait encourager les fusions et acquisitions, la vente de participations et la levée de fonds propres pour l'expansion des entreprises. Ce changement a été conçu pour répondre à la problématique traditionnelle de croissance du secteur privé en France, qui a toujours été dynamique et solide en ce qui concerne les petites entreprises, mais qui a toujours trouvé difficile de se développer notamment à l'étranger.

Article : Comment payer la TVA transfrontalière dans l'UE

Tous ces changements ne feront que compléter les nombreux atouts traditionnels de la France. La spécificité et le talent reconnu d’institutions de premier plan permet de renforcer l'expertise dans l'aérospatiale, les produits pharmaceutiques et l'ingénierie de précision, tout comme la réputation du pays en matière de R & D. La France bénéficie de généreuses réductions d'impôts sur les dépenses de recherche et se place en deuxième place en ce qui concerne les dépenses en R & D en Europe. La France a également acquis une réputation importante avec les start-ups de haute technologie, qui dominent désormais le Consumer Electronics Show et de nombreux classements internationaux - en grande partie grâce au travail de Macron en tant que Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique.

Le parti de Macron, La République En Marche!, conservera une forte majorité pour plusieurs années, ce qui signifie les réformes vont pouvoir continuer. La seule question est de savoir si les effets positifs vont se faire sentir avant que les électeurs puissent exprimer leur mécontentement face au rythme du changement. Les signes sont cependant positifs, et il y a peu de chances d'arrêter Macron - un réformiste implacable avec des rêves de reconnaissance internationale et une nouvelle ère de domination des entreprises françaises.

Si vous souhaitez créer votre entreprise en France ou si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de développer votre activité dans plus de 30 pays, y compris des informations sur les comptes bancaires, les bureaux virtuels et les conseils fiscaux, vous pouvez nous appeler au 00 33 (0) 1 53 57 49 10 ou envoyez-nous un e-mail via notre page de contact.

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

 

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.